play

On considère aujourd'hui que la bicyclette est un moyen de transport urbain vert, efficace et peu coûteux, symbole de l'accessibilité de tous à tout. Sauf à Toronto où, malgré des débuts prometteurs, l'auto est encore bien reine aujourd'hui. Comment en est-on arrivé là?

Dans ce documentaire, nous explorons la culture du cyclisme à Toronto, les revendications des automobilistes, les opinions et sentiments des citadins et des banlieusards et réfléchissons sur la meilleure manière de partager la rue. Nous comparons ensuite Toronto avec Montréal, qui remporte bien des palmes sur le plan de l'intégration autos-cycles-piétons.

C'est avec Josh Freed, journaliste, écrivain et humoriste montréalais bien connu que nous creusons la question. Josh Freed pédale (virtuellement) pour nous de Toronto à Montréal et retour. Partout, avec son flair, sa fantaisie et son espièglerie inimitable, il interroge, compare et invite tous et toutes à vider leur sac.

Y a-t-il vraiment guerre à Toronto entre les automobilistes et les cyclistes? Est-ce que la situation n'est pas plus complexe que cela? Nous l'apprendrons avec Josh Freed dans Les bons, les méchants et la bicyclette.

Durée: 
1 x 47'
Catégorie: 
Documentaires
VOD
Genre: 
Culturel
Factuel
Société
Thème: 
Cyclisme
Audience: 
Année: 
2015
Langues: 
Français
Producteur: 
Mediatique
Pays d'origine: 
Canada
Droits disponible: 
Monde

Medias